Intro

Buffer

Le discours politique est destiné à donner aux mensonges l’accent de la vérité, à rendre le meurtre respectable et à donner l’apparence de la solidarité à un simple courant d’air.

En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire

La dictature s’épanouit sur le terreau de l’ignorance.

Celui qui a le contrôle du passé a le contrôle du futur. Celui qui a le contrôle du présent a le contrôle du passé.

La dictature peut s’installer sans bruit.

Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.

Les masses ne se révoltent jamais de leur propre mouvement, et elles ne se révoltent jamais par le seul fait qu’elles soient opprimées. Aussi longtemps qu’elles n’ont pas d’élément de comparaison, elles ne se rendent jamais compte qu’elles sont opprimées.

Dans notre société, ceux qui ont la connaissance la plus complète de ce qu’il se passe, sont ceux qui sont les plus éloignés de voir le monde tel qu’il est. En général plus vaste est la compréhension, plus profonde est l’illusion. Le plus intelligent est le moins normal.

Nous ne naissons pas libre et égaux, comme le proclamé la constitution, on nous rend égaux. Chaque homme doit être à l’image de l’autre, comme ça tout le monde est content; plus de montagnes pour intimider

Un état général de pénurie accroît en effet l’importance des petits privilèges et magnifie la distinction entre un groupe et un autre.

Comment communiquer avec l’avenir ? C’est impossible intrinsèquement ou l’avenir ressemblerait au présent, et on ne l’écouterait pas, ou il serait différent, et son enseignement, dans ce cas, n’aurait aucun sens.Les intellectuels sont portés au totalitarisme bien plus que les gens ordinaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *